dimanche 28 janvier 2007

Nouveautés éditoriales (01/07)


L’année commence bien pour la littérature chinoise en traduction puisque viennent de sortir, ces jours-ci, deux titres qui nous parlent de la Chine profonde :

C’est d’une part Le vendeur de nids d’hirondelles aux Editions Bleu de Chine. Cette Anthologie de nouvelles chinoises contemporaines traduites par Françoise Naour réunit des textes de YANG Dazhen, FEI Yu, LI Zhenwei, ZHOU Daxin, CAO Junqing, CHEN Wu et BEI Bei, qui, selon l’éditeur, sont
des écrivains nés au milieu des années mille neuf cent cinquante, appartenant à cette génération de jeunes envoyés dans les campagnes à la fin de la Révolution culturelle. D’où leur attachement et leur connaissance de ces régions rurales pour lesquelles ils gardent un brin de nostalgie malgré leurs années de vie difficile. Bei Bei, la plus jeune, âgée de quarante ans, est aujourd’hui rédactrice à la revue « Roman choisi », Xiaoshuo Xuankan. Enseignante de formation, elle se consacre à l’écriture depuis 1990.

D’autre part, c’est Le Rêve du Village des Ding de YAN Lianke. Ce roman, traduit du chinois par Claude Payen, a déjà reçu d’excellentes critiques. Voir notamment celles que l’éditeur signale sur son site où il le présente ainsi :
Le Rêve du Village des Ding est un roman bouleversant. Bouleversant par la tragédie qu'il raconte, bouleversant parce qu'il n'est que la fiction d'une réalité plus terrible encore. C'est l'histoire de centaines de milliers de paysans du Henan contaminés par le sida que l'auteur évoque dans ce roman d'une émotion poignante, traversé de rêves et de prémonitions. "Colère et passion sont l'âme de mon travail", dit Yan Lianke. Son livre est aujourd'hui interdit en Chine et l'auteur privé de parole.
Sur son blog, Pierre Haski en parle également avec beaucoup d’émotion :
la sortie de la traduction française .../... du roman de Yan Lianke, Le rêve du village des Ding me permet de dire tout le bien que je pense de cet auteur, et surtout de ce livre. Ce roman raconte sur le mode fictionnel une histoire parfaitement authentique : la vente du sang dans les villages du Henan dans les années 90, qui a contaminé des dizaines, voire des centaines de milliers de paysans chinois avec le virus du sida. Lire la suite

Complément :


Comme indiqué dans un commentaire attaché à ce billet, le site Aujourd’hui la Chine a réalisé un entretien avec Yan Lianke. La vidéo, mise en ligne le 5 février, dure 5 minutes 17 secondes. Elle peut être consultée à partir de la rubrique Culture/Livres ou directement à partir d'ici. Merci pour cette information et bravo pour la qualité du document. (ND/PK)

2 commentaires:

L.C.T. a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
redaction@aujourdhuilachine.com a dit…

Bonjour j'ai découvert ce site grâce au blog de Pierre Haski. Je me permets de vous signaler un article et un entretien vidéo avec Yan Lianke: http://www.aujourdhuilachine.com/article.asp?IdArticle=2191
Je conseille vraiment de lire "Le rêve du village des Ding" qui est un livre formidable. Et Yan Lianke, un homme remarquable...